Entreprise : la cession au profit d’un tiers

La France compte 3,5 millions d’entreprises, et s’il y a une part conséquente d’entreprises unipersonnelles, d’autres ont des salariés, parfois beaucoup, 1 % d’entre elles en comptent même 500 ou plus. Mais que l’entreprise soit petite ou grosse, vient un moment où le fondateur, qui est aussi souvent le patron, doit passer la main. Et quand personne dans sa famille, parmi ses enfants, ne peut ou ne veut reprendre, il faut chercher à vendre à un tiers.. Et c’est là que les choses se compliquent.

Émission n°88 du 11 février 2019.
Présentée par Jean-Baptiste Giraud qui reçoit Me Camille Guillaume et Me Olivier Gamard.